Cahier de vacances : bonne ou mauvaise idée ?

Cahier de vacances : bonne ou mauvaise idée ?

C’est déjà les vacances et vous vous demandez si vous devez proposer un cahier de vacances à votre enfant ?

Le terme de proposition n’est pas employé au hasard, car pour qu’il soit efficace, ce complément d’apprentissage doit être agréé par l’enfant. Pour augmenter vos chances de séduction, HoliSanté vous donne quelques idées sur des enseignements ludiques et des cahiers de vacances en ligne ou à imprimer.

Vous verrez aussi qu’il est possible d’appliquer des règles de calcul ou de réviser le français sans que l’enfant ne s’en aperçoive, et même en lui faisant plaisir.

Le cahier de vacances : un outil rassurant pour les parents

Les spécialistes ont tendance à penser que les cahiers de vacances déculpabilisent surtout les parents. Et combien restent désespérément vides jusqu’à la rentrée ?

En réalité, le cahier de vacances n’a une utilité qu’à condition que l’enfant adhère au concept. Si l’adulte est obligé de le forcer chaque jour, non seulement, il n’y prendra aucun plaisir, mais il y a fort à parier que ça ne lui apportera pas grand-chose.

Si votre enfant le réclame, alors sautez sur l’occasion, sinon, ne le forcez pas, et rabattez-vous sur les idées qu’HoliSanté vous livre à la fin de cet article. De plus, les cahiers de vacances peuvent aider à préparer la rentrée scolaire suivante

Cahier de vacances en ligne, une opportunité à saisir !

Les parents ont tendance à demander régulièrement aux enfants de lever leur nez de la tablette, et pour une fois, si vous en faisiez une alliée ?

Il existe des cahiers de vacances sur internet, gratuits ou payants et qui sont de qualité égale, voire même plus créatifs que ceux imprimés.

De la moyenne section au CP

Grâce aux cahiers de vacances papier ou en ligne, faites pratiquer le graphisme, le coloriage ou l’écriture à vos enfants. Entraînez-les à compter, à dénommer des objets, reproduire des dessins, etc.

Certains contiennent aussi des comptines, des activités manuelles ou des explications pour créer des jeux en plein air.

Au niveau élémentaire

De plus en plus de cahiers de vacances à imprimer soi-même, sont disponibles en ligne, dont beaucoup sont élaborés par des enseignants passionnés. Ils proposent des exercices de Français, de sciences, de géographie et de maths.

Si possible, choisissez un cahier avec une présentation ludique, basé sur des jeux plutôt que des leçons, car il est impératif que cet enseignement déguisé ne soit pas trop proche de celui dispensé à l’école.

Pendant les vacances, il faut privilégier l’amusement et la détente, heureusement les concepteurs ont bien compris cela et proposent des cahiers d’activités physiques avec des chorégraphies de danse ou des exercices de yoga.

Au collège

Ici, on entre dans la période où il sera plus difficile d’imposer un cahier de vacances. Il existe tout de même des propositions d’exercices ludiques, et des cours sous forme de vidéo, un peu plus digestes à cet âge-là.

Certains sites proposent aux jeunes ados de réviser l’allemand en regardant des séries télévisées et d’autres l’espagnol en voyageant dans les pays où cette langue se parle. Les activités manuelles ne sont pas oubliées et il existe de nombreuses vidéos sur YouTube, que vous pouvez visualiser toute l’année et pendant les vacances.

Les exercices corrigés peuvent aider l’enfant à comprendre un enseignement qu’il n’a pas totalement intégré, mais ils ne seront pas suffisants pour rattraper un retard important.

Des activités aussi intéressantes que les cahiers de vacances

Des tas d’activités ludiques permettent aux enfants d’acquérir des apprentissages divers, qui leur serviront ensuite dans le cadre scolaire. Voici quelques idées que vous pouvez appliquer sans modération :

  • Cuisiner 

Lire une recette et l’appliquer, c’est comprendre les dosages et le déroulement d’une expérience, avec à la clé une belle récompense gourmande.

  • Faire le marché

Apprendre le nom de nouveaux légumes et fruits, payer et compter la monnaie, c’est simple et ça crée de beaux souvenirs dans l’esprit des enfants.

  • Lire des histoires aux petites sœurs et petits frères

En plus de responsabiliser l’enfant, cela lui permet de réviser l’orthographe et la grammaire apprises tout au long de l’année.

  • Écrire des cartes postales

Les enfants aiment envoyer de leurs nouvelles aux grands-parents ou à leurs copains. Pour les motiver, achetez des cartes postales rigolotes et un jeu de feutres neuf. Avoir du matériel encourage et donne envie de créer des choses.

  • Regarder la carte de France et calculer le parcours

Si vous faites des déplacements en voiture, en train ou en avion, profitez de cette opportunité pour donner un petit cours de géographie à vos enfants, leur apprendre des noms de villes et les distances que vous avez parcourues pour vous rendre d’un point à un autre.

Vous voyez qu’il est possible de distraire vos enfants avec ou sans cahier de vacances. HoliSanté vous conseille de ne pas braquer votre enfant s’il n’est pas naturellement partant pour pratiquer ces exercices. Dans ce cas, soyez plus malin, et apprenez-lui des choses en partageant des expériences amusantes avec lui.

Si vous le souhaitez, nos spécialistes en psychologie positive peuvent vous accompagner dans l’épanouissement de vos enfants.

HoliSanté.