Prendre confiance en soi

Prendre confiance en soi

Prendre confiance en soi est parfois un parcours du combattant. Heureusement, vous pouvez compter sur les experts d’HoliSanté pour vous accompagner avec bienveillance.

Prendre confiance en soi pour aller de l’avant

La perte de confiance en soi est problématique, car elle induit souvent des problèmes en cascade et peut être à l’origine d’un cercle vicieux dont il est très difficile de sortir. Pour prendre confiance en soi, il faut d’abord faire un bilan et se demander si l’on a développé des stratégies d’évitement ou des symptômes liés à une perte de confiance. Viendra ensuite le moment de se demander pourquoi et la volonté de vouloir changer les choses pour gagner en confiance et en sérénité.

Pourquoi il est important de prendre confiance en soi ?

Lorsque la confiance en soi est affaiblie, la personne rencontre de nombreuses difficultés qui peuvent se transformer en véritable calvaire. Être heureux sans avoir confiance en soi paraît bien difficile, car on ne peut s’épanouir lorsqu’on se questionne en permanence sur le regard des autres.
Les principaux symptômes d’un déficit de confiance en soi peuvent être résumés dans les lignes suivantes : 

• Grande timidité et tendance à la phobie sociale
• Culpabilité continuelle
• État d’esprit négatif et mauvaise image de soi
• Incapacité à recevoir une critique ou un compliment
• Difficulté à croire en soi et à ses capacités
• Impossibilité de donner son opinion ou son avis
• Peur et évitement des conflits
• Angoisse permanente de ne pas pouvoir tenir ses engagements.

Ces situations montrent à quel point celui qui manque de confiance en soi va cumuler comme difficultés au quotidien, dans sa vie professionnelle et familiale.

Prendre confiance en soi pour se sortir de situations inconfortables

Si les symptômes sont assez faciles à repérer, il est parfois difficile de comprendre pourquoi la personne a autant de difficulté à prendre confiance en elle. Il existe des situations particulièrement favorables à la survenue de doutes ou d’échecs. 

C’est le cas par exemple des périodes de transition pendant lesquelles votre personnalité peut être mise à rude épreuve. Si les regards autour de vous ne sont pas bienveillants, vous allez éviter de prendre des risques et de sortir de votre zone de confort. 

Relativiser en toutes circonstances permet d’augmenter sa confiance et d’aller de l’avant, en apprenant à lâcher-prise. Grâce à la pensée positive, le manque de confiance et la dévalorisation de soi vont peu à peu laisser place à un développement personnel libérateur.

Les conséquences directes ou insidieuses du manque de confiance en soi

Un manque ou une perte de confiance en soi peuvent conduire à des états psychologiques extrêmes et provoquer des situations compliquées. Les personnes qui doutent d’elles-mêmes ont du mal à parler en public, sont envahies par des pensées négatives ou sont incapables de passer un entretien d’embauche pour trouver un travail. 

Les principales conséquences du manque de confiance en soi sont les suivantes : 

• Addictions
• Isolement social
• Dépendance affective envers un conjoint, un parent, etc.
• Dépression passagère ou profonde
• Phobies, angoisses et stress permanent.

Concernant les enfants, le manque de confiance va se traduire dans des difficultés scolaires, une tristesse installée, un manque d’estime de soi, parfois une hyperactivité ou un comportement agressif. Certains enfants développent des comportements transgressifs qui sont le résultat d’un positionnement d’opposition face aux parents ou aux autres adultes de son environnement. 

Si douter de soi n’est pas une maladie, c’est un état d’esprit responsable d’un malaise qui provoque des pensées limitantes et suppose une charge émotionnelle importante, qui plus est, évitable.

Comment renforcer sa confiance en soi

Pour prendre davantage confiance en vous, vous devez progresser à petits pas et vous faire aider si vous en ressentez le besoin. Il existe des tas de manières de se faire accompagner de façon bienveillante, afin de retrouver des pratiques relationnelles bénéfiques à votre épanouissement. 

Croire en soi s’apprend. Cela demande de se poser les bonnes questions et pourquoi pas, de faire un bilan auprès d’un professionnel. Vous pouvez vous adresser à un psychothérapeute ou à un psychologue qui vous conseilleront, selon vos besoins, de vous tourner vers des spécialistes des médecines douces, comme la sophrologie ou l’hypnose. 

Le plus important, pour renforcer sa confiance en soi est de ne pas rester seul dans son coin et d’accepter l’idée que l’on peut avoir besoin d’aide, de soutien et d’outils pour progresser.
Avoir peur dans certaines situations est normal, ne pas être capable d’affronter les autres, en revanche, doit vous alerter et vous faire prendre conscience que vous souffrez d’un réel manque de confiance en vous.

HoliSanté.

À lire aussi