Quelles huiles essentielles pour soulager les migraines ?

Quelles huiles essentielles pour soulager les migraines

Huile essentielle et migraine font bon ménage, surtout lorsque les plantes sont choisies en fonction de leurs vertus thérapeutiques.

Les causes de céphalées étant difficiles à cerner, il existe tout de même des certitudes quant à leurs origines possibles. Le surmenage, le stress, le trouble du sommeil, des troubles de la circulation sanguine sont autant de facteurs responsables de l’apparition de maux de têtes parfois très invalidants.

Pour lutter naturellement contre la douleur, les huiles essentielles apportent une solution intéressante, car elles ne présentent pas d’effets secondaires, ni d’accoutumance. HoliSanté vous présente les meilleures huiles essentielles pour soigner une migraine.

L’huile essentielle de menthe poivrée

Le menthol contenu dans cette huile essentielle bio a une action antalgique forte en provoquant une vasoconstriction sous la peau, dont découle rapidement une anesthésie locale. Il apporte de la fraîcheur et agit sur les récepteurs de la douleur en ralentissant sa propagation.

Son action antispasmodique agit directement sur les vaisseaux en améliorant la circulation sanguine. L’huile essentielle de menthe poivrée a aussi des vertus anti-inflammatoires. Toutes ces propriétés en font l’une des préférées des aromathérapeutes dans le soulagement des migraines qui ont tendance à s’installer.

L’huile essentielle de basilic

Le basilic contient une dose importante de méthylchavicol, dont les propriétés antispasmodiques vont être utilisées pour calmer les maux de tête.
Les vaisseaux sanguins seront moins soumis aux spasmes qui provoquent leur contraction qui aboutit à des migraines.

L’huile essentielle bio de basilic est composée de linalol, dont l’action sédative, apaisante et décontractante aide beaucoup de malades. Elle est souvent associée à l’huile de lavande vraie, ensemble elles se révèlent très efficaces pour calmer les maux de tête.

L’huile essentielle de muscade

Analgésique et antalgique reconnue, la muscade est efficace grâce aux monoterpènes qu’elle renferme. Ce sont des molécules qui diminuent la douleur en agissant directement sur les glandes qui la propagent.
Elle est souvent associée à la menthe poivrée dont elle complète l’action.

En agissant sur les spasmes qui secouent les vaisseaux, l’huile essentielle de muscade aide à la fluidification sanguine et empêche l’œdème cérébral, responsable de la douleur, de se développer. Chez certains patients, la migraine va pouvoir être traitée avant son apparition.

L’huile essentielle de lavande vraie

La lavande est connue pour ses vertus hypotensives, c’est-à-dire qu’elle a tendance à diminuer la pression artérielle du patient. Elle a également des propriétés vasodilatatrices, elle permet aux muscles lisses des vaisseaux sanguins de se relâcher et de s’assouplir.

Il résultera de ces deux actions une gestion naturelle des spasmes et la diminution de la formation d’œdèmes. Calmante et relaxante, elle diminue la sensation de douleur et elle peut aussi aider à mieux gérer des situations de stress pouvant être à l’origine du déclenchement de la migraine.

L’huile essentielle de camomille romaine

La camomille est un anti-inflammatoire naturel, sa particularité étant d’agir directement au niveau des capteurs du cerveau qui répercutent ensuite la sensation de douleur.
Ces récepteurs morphiniques et opioïdes sont chargés de moduler le contrôle des émotions, du stress et de la réponse à la douleur.
Ses vertus calmantes sont appréciées pour favoriser l’endormissement, le sommeil étant reconnu pour favoriser l’arrêt des maux de tête.

L’huile essentielle de laurier noble

Lors d’une céphalée, le cerveau est mis à rude épreuve et c’est précisément sur lui que le laurier va agir en premier.
Le système nerveux comporte le système sympathique qui concerne toutes les actions de l’organisme pour se mettre au repos et le parasympathique qui s’attache aux mises en éveil de l’organisme.

En équilibrant le système nerveux et en agissant sur les deux systèmes, l’huile essentielle de laurier noble est d’une grande aide dans la gestion des migraines.

L’huile essentielle de citron

Le citron a la particularité de fluidifier la circulation sanguine en augmentant la résistance des vaisseaux et en diminuant leur perméabilité. Le cerveau sera donc irrigué de façon optimale et les spasmes dus aux éventuelles contractions des capillaires diminués.

L’huile essentielle de citron est souvent associée à l’huile essentielle de lavande vraie, elle-même excellente vaso-dilatatrice. Le citron a aussi des capacités à limiter d’éventuelles nausées accompagnant les poussées de céphalées.

L’huile essentielle d’Ylang Ylang

Un peu moins connue que les précédentes, cette huile essentielle est capable de limiter une inflammation, surtout lorsqu’elle est prise avec de la lavande vraie ou de la camomille.
Ses vertus antispasmodiques et calmantes sont intéressantes pour favoriser la venue du sommeil et soulager le malade des spasmes des vaisseaux, principaux responsables des migraines.

Les huiles essentielles ne doivent pas être utilisées pures, il faut les mélanger à une huile végétale de transport (huile d’amande douce, huile d’argan, etc.).

Il est préférable de faire un test allergique dans le creux du coude avant utilisation sur la nuque ou les tempes. Les huiles essentielles sont fortement déconseillées pendant la grossesse et à utiliser avec précautions chez les enfants.

HoliSanté.