Méthodes naturelles face à l’insomnie de votre enfant

Méthodes naturelles face à l'insomnie de votre enfant

Comme les adultes, l’enfant peut être victime d’insomnies. Lorsque celles-ci s’installent et se répètent au quotidien, elles finissent par avoir raison de son état psychologique. 

Irritabilité, somnolence en journée (en classe par exemple), difficulté à se concentrer, mauvais résultats scolaires… L’enfant atteint d’insomnie redoute aussi le moment d’aller se coucher, et rapidement, la situation peut échapper aux parents.

 

Si la voie médicamenteuse est assez répandue chez les adultes, elle ne l’est pas pour les enfants. Le médecin traitant qui suit votre enfant vous orientera sûrement dans un premier temps vers des méthodes naturelles pour bien dormir

 

HoliSanté fait le point sur les médecines alternatives qui s’offrent à votre enfant pour le soulager de ses insomnies et autres troubles du sommeil.

Insomnies et autres troubles du sommeil chez l'enfant

Le sommeil de l’enfant peut être perturbé de différentes manières. L’insomnie en est l’une des manifestations, mais votre enfant peut également souffrir :

  • de réveils nocturnes avec difficulté ou incapacité à se rendormir
  • d’hypersomnie (excès de sommeil) avec difficulté à se réveiller
  • de difficultés à l’endormissement
  • de réveils très matinaux

Tous ces troubles reflètent une perturbation du cycle de sommeil de l’enfant et doivent être pris au sérieux très tôt, pour préserver sa santé et sa vie quotidienne.

Les causes de l’insomnie chez l’enfant

Pourquoi votre enfant dort-il si mal ? D’où vient en particulier l’insomnie ? 

L’insomnie regroupe les difficultés à s’endormir, que ce soit à l’heure du coucher qu’après un réveil inopportun en pleine nuit. Selon l’âge, les causes varient.

Cependant, quel que soit son âge, votre enfant souffre peut-être de dépression et son état nécessite que vous réagissiez vite.

Bien souvent, l’environnement à l’extérieur ou l’ambiance à la maison est la source première des troubles du sommeil chez l’enfant.

Insomnie de l’enfant

Celle-ci peut s’expliquer par des peurs liées à l’âge de l’enfant (peur des monstres, peur du noir…), des cauchemars violents les nuits précédentes, que l’enfant ne veut pas retrouver, des épisodes de stress et d’anxiété liés au quotidien (acquisition de la propreté, problèmes à l’école, conflits relationnels…).

Insomnie chez l’adolescent

Les causes d’insomnie évoluent avec l’âge et peuvent être différentes à l’adolescence. Les couchers tardifs, la consommation d’alcool ou de drogue, un traumatisme psychologique font partie des facteurs d’insomnie répandue.

Des solutions naturelles pour résoudre l’insomnie chez votre enfant

Donner des somnifères ou des sédatifs à un enfant peut s’avérer extrêmement dangereux pour sa santé. Vous ne devez en aucun cas auto-médiquer votre enfant pour ses insomnies.

La consultation du médecin de famille reste la priorité. Cependant, vous pouvez mettre en place certaines actions préventives pour limiter les insomnies et favoriser un retour au calme avant le coucher.

Aider son enfant à retrouver une bonne hygiène de vie

Qui dit bonne hygiène de vie dit sommeil de meilleure qualité. Pour y arriver, vous pouvez aider votre enfant à s’endormir selon une routine et des rituels bien orchestrés.

Vous éviterez :

  • de le laisser boire des boissons excitantes
  • de l’inscrire à des activités sportives intenses qui ont lieu le soir
  • s’il fait encore la sieste, de le laisser se réveiller par lui-même l’après-midi
  • de l’autoriser à regarder la télévision ou à jouer sur une console avant de se coucher
  • de décaler l’heure de son coucher de manière systématique (tous les week-ends, toutes les vacances, etc.)

Vous privilégierez : 

  • l’entretien de sa chambre, qui doit rester propre, aérée, fraîche
  • le bain chaud le soir avant le coucher
  • des dîners équilibrés et légers 
  • des activités calmes comme la lecture, l’écoute d’une musique zen…

Les thérapies alternatives face à l’insomnie de l’enfant

Les disciplines thérapeutiques alternatives s’adressent aux enfants car elles reposent sur des soins naturels, non intrusifs. En aucun cas elles ne mettent la santé de votre enfant en jeu.

La sophrologie : une approche qui fonctionne

C’est le cas de la sophrologie, qui fait appel à des exercices de respiration contrôlée et de visualisation. Le sophrologue donne à l’enfant des techniques de relaxation qu’il peut ensuite reproduire seul à la maison.

L’hypnose : efficace contre l’insomnie

L’hypnose aussi se révèle un bon allié pour l’enfant qui a du mal à trouver le sommeil. La construction d’un scénario apaisant permet à l’enfant qui consulte de voyager mentalement vers les causes de ses troubles. Peurs profondes, blessures psychologiques traumatisantes, stress intense : en séance d’hypnose, l’enfant apprend à accepter la raison de son état et à le surmonter.

La naturopathie et l’aromathérapie contre l’insomnie de l’enfant

Un suivi en naturopathie ou en aromathérapie aborde la question de l’insomnie sous l’angle de l’alimentation. Les carences éventuelles sont identifiées et traitées. Des cures de plantes et huiles essentielles peuvent favoriser le retour au calme par leur pouvoir apaisant.

Si votre enfant souffre d’insomnie, vous avez raison de prendre en charge ce problème. En effet, retarder le moment ne fera qu’aggraver son état émotionnel et ses capacités cognitives. De plus, l’insomnie est souvent un signe d’alerte face à une situation de stress anormale, dans laquelle vous ne pouvez laisser votre enfant plus longtemps. HoliSanté conseille et accompagne les parents et leurs enfants face aux troubles du sommeil.

HoliSanté.

À lire aussi