Médecines alternatives : de quoi s’agit-il ?

Médecines alternatives : de quoi s’agit-il ?

Les médecines alternatives permettent de soigner de nombreux maux, de rééquilibrer le corps et l’esprit, de soigner des troubles ou encore de faire de la prévention.

Très appréciées par les Français, les médecines douces sont proposées à distance ou en cabinet. HoliSanté vous explique quelles sont toutes ces pratiques et en quoi elles peuvent vous aider.

Médecines alternatives, petite définition

Selon l’Inserm, plus de 4 Français sur 10 ont recours aux approches thérapeutiques alternatives. L’Ordre des médecins en reconnaît officiellement 4 qui sont l’ostéopathie, la mésothérapie, l’acupuncture et l’homéopathie. La dernière ne demande pas un diplôme spécifique en plus d’être médecin généraliste, contrairement aux autres qui nécessitent une formation supplémentaire.

Les médecines dites non-conventionnelles sont aussi appelées médecines douces, médecines complémentaires, médecines naturelles ou médecines alternatives. Elles ne sont pas enseignées dans les facultés de médecine et nécessitent de la part du professionnel d’avoir suivi une formation spécifique pour pouvoir les pratiquer.

Les 10 grandes pratiques énergétiques et thérapies dites manuelles

La réflexologie

Cette pratique libère les facultés d’auto-guérison et d’autorégulation du corps, sur les mains et les pieds.

La kinésithérapie

Cette médecine douce s’attache aux soins par le mouvement, avec des techniques passives ou actives, conduites par le kinésithérapeute.

Le Reiki

Cette approche d’origine japonaise se veut holistique, c’est-à-dire qu’elle traite l’ensemble du corps. Elle est particulièrement employée pour combattre la fatigue, le stress, la dépression ou les troubles du sommeil.

L’ostéopathie

Cette pratique systémique donne la possibilité aux professionnels d’agir en même temps sur les symptômes et les troubles fonctionnels. C’est une médecine manuelle qui vise à analyser les systèmes du corps humain et à les relier dans un ensemble.

L’acupuncture

Cet art thérapeutique appelé Zhen Jiu ou pratique de la moxibustion et des aiguilles de métal propose de travailler à partir d’une vision énergétique Taoïste de l’Univers et de l’Homme.

La kinésiologie

Cette médecine douce est basée sur l’étude du mouvement humain, ainsi que sur ses composantes (biomécaniques, biochimiques, neurologiques, physiologiques, anatomiques, psychologiques et neuromotrices), toutes en interaction avec l’environnement.

La chiropractie

Aussi appelée chiropraxie, cette approche consiste à se concentrer sur le bassin et la colonne vertébrale, de façon à améliorer le fonctionnement de l’appareil neuro-musculo-squelettique. Elle concerne la prévention, le diagnostic et le traitement des différentes altérations.

Le Shiatsu

Cette technique japonaise de massothérapie a pour but de ramener un équilibre dans le corps en privilégiant le toucher. Le Shiatsu est utilisé dans la prévention des maladies, pour soulager des douleurs ou entretenir sa santé.

L’étiopathie

Cette pratique manuelle qui trouve son inspiration dans le « reboutement », elle recherche les origines et la cause de la souffrance pour intervenir directement sur ces points, contrairement à l’ostéopathe qui rétablit un équilibre corporel.

La mésothérapie

Cette technique de soin permet d’injecter des substances médicamenteuses en faible quantité sous la peau et à proximité des endroits à traiter.

Les 9 principales pratiques de type corps-esprit

La sophrologie

Cette pratique est un entraînement psychocorporel visant à développer bien-être et sérénité en associant l’esprit et le corps. La sophrologie est basée sur des exercices de respirations précis.

L’hypnose

Cette technique consiste à placer le patient dans un état modifié de conscience précis et qui peut être léger ou plus profond, et différent des états de méditation ou de relaxation.

La florithérapie

Cette médecine douce utilise les élixirs floraux et les fleurs de Bach pour traiter les problèmes émotionnels, qui sont des réponses directes à un problème lié à l’environnement ou l’expression d’une réaction physique et psychologique.

La naturopathie

Cette médecine essentiellement préventive considère l’être humain dans sa globalité en appliquant différentes pratiques naturelles, dans le but de rééquilibrer le corps du patient.

L’aromathérapie

Cette médecine alternative utilise les huiles essentielles et les composés aromatiques des plantes pour soulager, apaiser ou soigner des troubles de santé.

L’oligothérapie

Cette médecine non-conventionnelle s’intéresse aux oligo-éléments (zinc, cuivre, or, argent, magnésium, sélénium, etc.) essentiels pour le métabolisme du corps et à ses fonctions vitales.

La phytothérapie

Cette approche par les plantes médicinales permet d’améliorer le capital santé des patients et d’entretenir le corps et l’esprit. Elle est utilisée dans le traitement des troubles du sommeil ou du stress, pour améliorer les défenses immunitaires, dégager les fonctions respiratoires, etc.

La nutrithérapie

Cette médecine douce s’intéresse particulièrement aux aliments, auxquels elle ajoute des compléments alimentaires naturels pour maintenir une bonne santé, allonger la durée de vie et optimiser le fonctionnement du corps.

L’EMDR

Cette thérapie s’attache à désensibiliser les patients par les mouvements oculaires. Elle est particulièrement intéressante pour soulager les personnes victimes de traumatismes.

HoliSanté organise régulièrement des séances découvertes pour vous permettre d’entrer en contact avec l’un de nos experts et voir si une pratique correspond à vos attentes.

HoliSanté.