Qu’est-ce qu’une migraine ophtalmique ?

Qu'est-ce qu'une migraine ophtalmique ?

La migraine ophtalmique, aussi appelée migraine avec aura ou migraine rétinienne, elle est souvent accompagnée de troubles visuels, sensitifs, moteurs, et même paralysants.

HoliSanté fait un point sur ces céphalées, leurs symptômes, leurs causes et les traitements naturels auxquels les malades peuvent se raccrocher pour soigner ces maux de tête invalidants.

Les symptômes de la migraine ophtalmique

Certains symptômes annonciateurs de la migraine ophtalmique ne trompent pas :

  • Le champ visuel se trouble au début de la crise, avec la possibilité de voir apparaître des points lumineux ou de développer une photophobie. Les céphalées chroniques obligent parfois les malades à s’isoler dans le noir total.
  • La migraine avec aura peut être accompagnée par des fourmillements ou un engourdissement d’un bras ou d’une main et provoquer des difficultés de langage, voire une hémiplégie temporaire.
  • Des nausées apparaissent chez certains patients en même temps que les maux de tête, allant parfois jusqu’à provoquer de violents vomissements.
  • Les céphalées induisent également des vertiges avec des pertes d’équilibre et une fatigue conséquente empêchant de vivre une vie normale pendant les périodes de crise.

Les causes des maux de têtes ophtalmiques

Le premier facteur de cause est une mauvaise vasoconstriction du cerveau au niveau de ses artères, dont les origines peuvent être génétiques ou environnementales. Des variations hormonales sont aussi responsables de céphalées, c’est pourquoi elles touchent particulièrement les femmes et d’autant plus lorsqu’elles prennent la pilule ou qu’elles traversent la ménopause.

Les symptômes neurologiques peuvent aussi être déclenchés par du stress, une anxiété ou un surmenage installé. Il arrive aussi fréquemment de souffrir de maux de tête lorsqu’on est confronté à un changement de rythme ou des contrariétés.

Une surconsommation de certains médicaments et notamment les antalgiques peuvent entretenir l’état migraineux au lieu de soulager le malade. Des antimigraineux spécifiques sont aussi responsables d’augmenter la fréquence des crises, alors qu’on attend d’eux un traitement de la migraine.

Un environnement agressif, avec une luminosité importante, des bruits stressants peut provoquer des crises de migraine ophtalmique et entretenir des maux de têtes déjà présents.

Certains aliments sont reconnus comme déclenchants la migraine et il vaut mieux les éviter en prévention de futures crises. Le chocolat, la caféine, l’alcool comme les repas copieux et gras peuvent augmenter la fréquence des crises.

Consulter un médecin ou un neurologue pour plus de sécurité

Pour être sûr de ne pas passer à côté d’un problème de santé plus sérieux, il est important d’avoir l’avis d’un médecin, qui, s’il le juge nécessaire, orientera le patient vers un neurologue.
Selon la durée et la fréquence des crises, il pourrait vous prescrire du paracétamol ou un anti-inflammatoire non-stéroïdien. Si les maux de tête sont accompagnés de nausées, l’aspirine peut être efficace, dans la mesure où elle est associée à des antiémétiques.

Le médecin gynécologue peut vous aider à agir au moment des menstruations, avec un traitement destiné à réguler la chute des œstrogènes. Pour ne pas passer à côté d’un diagnostic oculaire, il est recommandé de se faire suivre par un ophtalmologue.

Dans certains cas, une baisse de l’acuité visuelle peut conduire à l’apparition de céphalées, donc il est impératif de faire un bilan global du patient atteint de migraine ophtalmique.

Les traitements de la migraine avec aura visuelle

La migraine ophtalmique peut être soulagée par des traitements naturels, notamment à l’aide d’huiles essentielles, comme la menthe poivrée, la lavande fine et la camomille romaine. Ces plantes agissent par dilatation sur les vaisseaux sanguins et permettent de limiter les maux de tête lorsque la phase d’aura visuelle a tendance à diminuer.

Il est également intéressant d’agir en prévention et de favoriser la relaxation en cas de période de stress, avant d’en arriver à un traitement de crise. Les activités physiques comme le yoga ou la natation sont particulièrement bénéfiques pour détendre le patient et réduire son anxiété au quotidien.

Une fois que vous avez fait le point avec votre médecin traitant, HoliSanté peut vous soulager grâce à l’intervention de l’un de ses spécialistes. Nous travaillons avec des naturopathes, des sophrologues, des relaxologues et des professeurs de yoga qui peuvent vous aider à espacer vos crises de migraine et à mieux gérer les douleurs.

Nous proposons une prise en charge du patient dans sa globalité et pouvons aussi vous accompagner avec des séances d’hypnoses ou des rendez-vous avec un psychologue.

Les migraines sont des maladies lancinantes qui peuvent causer beaucoup de dégâts physiques et mentaux chez les patients, Holisanté vous recommande de ne pas attendre d’être dans un cercle vicieux pour vous faire aider.

Nos spécialistes sont à votre écoute, vous pouvez leur accorder toute votre confiance.

HoliSanté.