Nouvel An 2022, fêtez-le comme vous voulez !

Nouvel An 2022, fêtez-le comme vous voulez !

Noël, puis la Saint-Sylvestre une semaine plus tard… Le mois de décembre ressemble parfois à un marathon culinaire et relationnel.

Si vous êtes en stress total rien qu’à l’idée de trouver une tenue pour le Nouvel An ou si vous n’avez définitivement pas envie de croiser une foultitude de personnes, dites-non à la dictature du bonheur !

Pourquoi est-on parfois déprimé par les fêtes de fin d’année ?

Certains commencent à décorer le sapin mi-novembre, quand d’autres regardent les fêtes de fin d’année arriver avec appréhension. Tout le monde n’est pas hyper connecté à l’idée de passer des moments en famille. 

En 2021, la pandémie de Covid vient compliquer l’affaire, quoique, elle permettra sans doute à un bon nombre de Français de brandir une excuse pour ne pas pointer le bout de son nez à la dernière soirée de l’année !

Pour autant, même en période normale, tout le monde n’a pas le cœur à festoyer ; les uns pour des raisons professionnelles ou familiales, les autres à cause d’une santé vacillante, d’un chagrin d’amour ou d’une nostalgie liée à l’enfance. Ces derniers sont les plus nombreux, car Noël et le Réveillon sont des fêtes fantasmées et qui ne sont pas aussi féeriques que ce qu’on voudrait bien nous susurrer.

Une injonction au bonheur qui n’atteint pas les natalophobes

Les allergiques à Noël ou à la Saint-Sylvestre, que l’on appelle les natalophobes, sont angoissés à l’idée de passer ces moments en famille, durant lesquels ; ils doivent faire semblant d’être heureux, offrir des cadeaux sans envie ou écouter des discours auxquels ils n’adhèrent pas.

Dans certaines familles, les fêtes sont associées à des disparitions brutales ou à des souvenirs douloureux et chaque année, elles arrivent avec leur lot de tristesse et de commémorations.

Dans d’autres foyers, ce sont les sujets de discussion qui provoquent, pendant le repas, des allusions qui peuvent aller jusqu’au règlement de comptes.

Bref, tout le monde n’aime pas fêter le réveillon, et si vous êtes de ceux-là, vous en avez parfaitement le droit !

Vous êtes déprimé à l’idée de fêter le nouvel an ? Déprogrammez !

Plus la date approche, moins vous avez envie de voir du monde et vous vous imaginez plus devant un film que dans un brouhaha festif. Ne vous imposez pas une épreuve qui peut être facilement évitée. Si vous n’osez pas l’avouer, trouvez une excuse crédible.

En 2021, ce n’est pas compliqué, mais si vous voulez éviter que vos proches se fassent du souci pour votre santé, vous pouvez expliquer que vous n’êtes pas d’humeur, tout simplement.

Vos proches vous mettent la pression ? Évitez-les !

Prenez un peu de distance pendant quelques jours (sans disparaître totalement au risque de faire peur à votre entourage) et prétextez que vous avez besoin de repos.

Dites à vos proches que vous serez ravi de faire un bon resto avec eux en janvier, mais que vous n’avez pas envie de faire des excès juste après ceux de Noël. Cependant, vous pouvez toujours leur expliquer que vous avez accepté de vous rendre à une soirée organisée par une collègue de boulot déprimée.

Si vous avez des enfants, profitez de cette aubaine pour vous débiner à cause de la température du petit dernier. Si vous devez prendre les transports en commun, vous savez, comme vos amis, que ce sont des périodes pendant lesquelles il y a des grèves et un service minimum allégé.

Vous avez envie d’intimité ? Restez en petit comité !

Peut-être avez-vous envie de passer un moment avec une seule personne, ou en petite compagnie ? Triez vos invités sur le volet et chouchoutez-les avec un repas raffiné. Mettez toute votre créativité dans le dressage d’une table scintillante, réservez leur un accueil de conte de fée.

Étant donné que vous n’êtes pas porté sur les grandes effusions, ce genre de soirée devrait vous mettre du baume au cœur et vous accompagner avec douceur pendant les dernières heures de cette année compliquée. 

Puis, vous aurez la possibilité d’échanger sur vos craintes et sur les difficultés que vous rencontrez. Peut-être même que cette soirée aura finalement l’effet de vous faire relativiser ?

Vous n’êtes pas vraiment heureux en ce moment ? Osez le dire !

Si vous n’êtes pas au mieux de votre forme, vous ne devez pas en avoir honte.

Ça arrive à beaucoup de monde, particulièrement en hiver. Vous avez parfaitement le droit d’avoir envie de vous reposer et de pratiquer le nesting.

Cette tendance consiste à privilégier les soirées cocooning chez soi, sous un plaid et devant une série. Avec un bon plateau repas ou une petite commande chez un traiteur, vous pouvez aussi passer une excellente soirée du Nouvel An et en plus, vous vous réveillerez fringant le premier jour de l’année !

HoliSanté vous accompagne pour vous permettre de vous épanouir et de guérir vos petits maux et vos blessures profondes. Consultez nos programmes santé, conçus pour améliorer votre vie au quotidien.

HoliSanté.

À lire aussi