Le stress chez l’enfant : quels remèdes naturels existe-t-il ?

Le stress chez l’enfant : quels remèdes naturels existe-t-il ?

Le stress chez l’enfant est un phénomène fréquent et de mieux en mieux identifié par les parents et le corps médical. Cependant, les adultes se trouvent souvent désemparés face à cet état émotionnel et psychique.

Ils cherchent alors des solutions pour soulager leur enfant des conséquences du stress. Dans cet article, nous vous proposons des remèdes naturels qui sauront apaiser le stress chez votre enfant.

Que désigne le stress ?

Depuis quelques années, le mot stress est un terme à la mode. Il est utilisé quotidiennement et dans des domaines divers. Il est introduit en médecine en 1936 par le docteur Hans Selye, endocrinologue à l’Institut de Médecine et de Chirurgie Expérimental à Montréal.

Si on se réfère à la racine latine du mot, stringere (serrer, presser) et au mot anglais “distress” qui signifie étroitesse et détresse, on aboutit à un terme qui renvoie aussi bien à la cause, à la réaction et aux conséquences d’un inconfort ou d’une agression.

Le stress, une réaction naturelle

Le stress est une réaction naturelle qui se produit lorsqu’une personne se sent menacée ou en danger. Ce réflexe archaïque permettait autrefois à l’homme de fuir un danger de mort imminent.

Aujourd’hui, cela correspond davantage à une réponse de l’organisme à une agression et se traduit par un désordre psychique, physique ou émotionnel. Le cerveau produit alors des hormones, le cortisol et l’adrénaline principalement, permettant à l’organisme de mobiliser une énergie pour répondre à l’agression.

L’état de stress constitue un signal d’alarme. Il faut le prendre en considération et ne pas rester exposé à l’agent stressant trop longtemps. On s’expose alors à un épuisement durable ou à des maladies chroniques comme l’anxiété exacerbée par exemple.

Quelles sont les causes du stress chez l’enfant ?

Le stress chez l’enfant peut se produire dans les situations les plus banales. Les situations à l’origine des épisodes de stress sont extrêmement variées.

Reconnaître le stress chez l’enfant

Chez l’enfant, il peut s’agir d’un changement d’école, d’un déménagement, d’une séparation des parents, mais aussi, plus simplement, d’une modification des habitudes alimentaires ou de l’organisation des activités de la semaine.

Dans tous les cas, on sera attentif aux changements d’attitude de l’enfant et aux signes d’anxiété. Un enfant soumis au stress sera facilement énervé ou irrité. S’il fait des colères ou pleure plus que de coutume, s’il se plaint de maux de tête ou de ventre, ce sont des signes évidents de mal-être ou de souffrance.

Le contexte familial : source de stress chez l’enfant

Un contexte familial apaisé et du temps de qualité passé en famille sont fondamentaux pour éviter aux enfants de subir des situations de stress. L’enfant perçoit les tensions qui peuvent exister entre ses parents ou même chez l’un d’entre eux seulement.
La fatigue et l’irritabilité peuvent entraîner une humeur maussade chez le parent, laquelle se répercute sur l’enfant.

Le contexte scolaire et extrascolaire stressant

L’école est un lieu d’apprentissage qui n’est pas de tout repos pour nos jeunes. Les sollicitations multiples et les interactions avec les autres enfants peuvent générer des sources de stress.

Il n’est pas rare de constater chez de jeunes élèves une anxiété chronique due à la pression scolaire. Une pression qu’ils se mettent parfois eux-mêmes, au sujet des résultats scolaires par exemple.

Mesurer le stress de votre enfant

Pour prendre la mesure de l’état de stress dans lequel se trouve votre enfant, vous pouvez vous baser sur l’acronyme CINE.

  • Contrôle faible
  • Imprévisibilité
  • Nouveauté
  • Égo menacé

Le premier critère est le contrôle. L’enfant a l’impression de ne pas contrôler ce qui lui arrive et se retrouve dans l’inconfort. Le second critère, l’imprévisibilité, fait référence aux évènements qui surviennent de manière inattendue.
La nouveauté est tout aussi perturbante. Enfin, le dernier critère concerne l’égo, l’image que l’enfant a de lui-même et qui peut être abîmée. En analysant le stress de l’enfant en fonction de ces quatre critères, on peut évaluer le degré de stress et mettre en place des remèdes naturels adaptés.

Des solutions naturelles pour lutter contre le stress chez l’enfant

HoliSanté, spécialiste des thérapies alternatives et naturelles, vous recommande des consultations à distance pour votre enfant stressé. Voici quelques-unes des approches et remèdes naturels adaptés à lui.

L’EFT (Emotional Freedom Techniques) : la libération des émotions

Les enfants soumis au stress ne savent pas formaliser leur mal-être. Ils n’ont pas les mots appropriés pour formuler ce qu’ils ressentent. L’enfant angoissé peut devenir agressif ou au contraire inhibé. Parfois, l’anxiété grandissante le pousse à se dévaloriser, car l’idée qu’il a de lui-même est dégradée.

Avoir recours à l’EFT, en français, technique de libération émotionnelle, peut être une solution rapide et naturelle pour atténuer cet état. Cette technique consiste à répéter des paroles correspondant aux émotions négatives et à tapoter le corps au niveau des points d’acupuncture. L’EFT est très appréciée des enfants qui trouvent une solution rapide pour éliminer leurs phobies ou leur stress et mieux gérer leurs émotions.

L’hypnothérapie : une mise à distance du stress

L’hypnose permet d’atteindre un état de conscience modifié. Le jeune consultant est parfaitement conscient de ce qui l’entoure, mais il se concentre sur les paroles du thérapeute qui s’appuie sur le jeu et le récit. Il propose à l’enfant de se détendre et d’utiliser son imaginaire afin de visualiser des métaphores ou des images.

L’objectif des séances d’hypnothérapie est de permettre à l’enfant de se remémorer ultérieurement l’état de bien-être dans lequel il était lors des séances, afin qu’il puisse procéder à de l’autohypnose une fois seul. Ces moments avec le praticien permettent à l’enfant de se déconnecter d’un quotidien parfois pesant.

La sophrologie : évacuer le stress grâce à la respiration

La sophrologie est parfaitement indiquée pour lutter contre le stress chez l’enfant. La technique repose sur la respiration et l’imagerie mentale que l’on nomme également visualisation. Les séances permettent à l’enfant d’atteindre une décontraction musculaire et donc un relâchement. 
Petit à petit, le travail de relaxation permet au jeune patient de lâcher-prise et de se débarrasser des ses tensions et de ses craintes.

Pour soulager votre enfant d’un stress trop important et qui devient gênant au quotidien, vous pouvez vous tourner vers des remèdes naturels qui ont fait leurs preuves, comme les thérapies brèves que l’on vient d’évoquer. HoliSanté vous propose de découvrir son programme sur-mesure anti-stress, adapté aux enfants.

HoliSanté.