Retour au blog

Passer un bon hiver après 60 ans

S’il y a bien une saison qu’il ne faut pas prendre à la légère, c’est l’hiver. Découvrez nos conseils pour passer un bon hiver après 60 ans

Recevez nos derniers articles chez vous.

Cette période de l’année est difficile à affronter pour beaucoup d’entre nous et les retraités ne sont pas épargnés. Temps maussade, manque de lumière, fatigue, dépression saisonnière, virus, le corps et l’esprit sont mis à rudes épreuves. De plus, après 60 ans, vous êtes plus sensibles aux températures, aussi bien l’été que l’hiver. Dans cet article, nous allons vous donner quelques conseils pour garder la forme et passer un bon hiver après 60 ans.

Adopter une alimentation efficace

La période hivernale est particulièrement difficile à vivre pour notre système immunitaire. C’est également le moment idéal pour les virus, de faire leur apparition. Ils prolifèrent plus que de raison. Rhume, gorge irritée, quinte de toux, l’organisme doit fournir des efforts supplémentaires pour lutter et s’adapter à ces nouvelles conditions.

Pour l’aider à lutter efficacement contre tous ces éléments perturbateurs, vous devez adopter une alimentation efficace :

Augmentez votre consommation de fruits et légumes. Si vous le pouvez, optez pour des produits provenant de l’agriculture biologique. Ils possèdent moins de produits chimiques. Les fruits et légumes sont riches en fibres, vitamines C, antioxydants et minéraux. Ils sont indispensables pour le système immunitaire ; • Privilégiez le poisson. Certaines espèces comme le saumon ou le thon vous apporteront de la vitamine D, qui aide à activer les globules blancs essentiels à la fabrication d’anticorps, ainsi que des Oméga 3 ; • Évitez le sucre, le gras, l’alcool autant que possible. Les journées se raccourcissent. Une dépression saisonnière peut apparaître et avec elle, de mauvaises habitudes.

N’hésitez pas à prendre plusieurs fois par jour une boisson chaude, comme une infusion par exemple ou encore une tasse de lait chaud avec une cuillerée de miel. Parfait pour adoucir les maux de gorge irritée.

Pensez-y, la naturopathie peut vous aider. Basée sur l’alimentation, elle privilégie les aliments frais et de saison. Notre naturopathe peut vous accompagner sur l’élaboration vos repas, tout en respectant vos besoins physiologiques fondamentaux.

Pratiquez une activité physique régulière

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), recommande de pratiquer quotidiennement environ 150 minutes d’activité physique modérée et 75 minutes, si cette dernière est plus soutenue. Par activité physique on entend, la marche, le vélo, aller balader son chien, aller faire les courses y compris s’adonner à ses loisirs. La pratique d’une activité en salle comme le yoga ou le Pilates par exemple, peut être une excellente alternative. Cela évite de se retrouver trop souvent à l’extérieur et de devoir affronter des températures extrêmes.

L’activité physique est primordiale et permet de renforcer la masse musculaire, l’état osseux, favorise le transit intestinal et améliore le système cardio-vasculaire. De façon générale, pratiquer une activité physique permet une meilleure régulation de l’humeur, qui a tendance à décliner durant la saison hivernale.

Pour les personnes à mobilité réduite et celles qui ne peuvent pas appliquer ces recommandations, il est conseillé d’être aussi actives physiquement que leurs capacités et leur état le leur permettent.

HoliSanté vous propose des cours de yoga ainsi que d’autres activités avec un suivi en ligne. Contactez notre équipe de professionnels, ils seront à votre écoute et vous aideront à trouver le créneau horaire idéal.

Protégez-vous en vous couvrant chaudement

Vous devez avoir une garde-robe adaptée aux basses températures. Habillez-vous chaudement, surtout si vous devez sortir. Plus il y a de couches de vêtements, mieux c’est ! Privilégiez le coton pour le vêtement près du corps. Pour le reste, optez pour des matières qui conservent la chaleur, comme la laine par exemple.

En plus de porter une couche épaisse de vêtements, il vous faudra vous équiper de gants, pour éviter les engelures, d’une écharpe pour tenir votre gorge bien à l’abri du froid et d’un chapeau ou bonnet pour éviter la déperdition de la chaleur. La tête est la partie du corps la plus exposée et la plus sensible aux températures, hiver comme été. Prenez des chaussures adéquates. Molletonnées, antidérapantes et ce sera parfait.

Augmentez la température de votre logement la journée. Idéalement, celle-ci doit être comprise entre 18 et 20 degrés. Si vous êtes sédentaire, laissez le thermostat sur 20 degrés. Pensez à le baisser au moment de vous coucher. En effet, une température trop haute risquerait de perturber votre sommeil.

Si vous vivez seul'e), ne restez pas enfermé(e). Vous risquez de broyer du noir et d’entrer en phase de dépression saisonnière. Il est important de vous aérer l’esprit, si les températures extérieures le permettent. Allez rendre visite à vos amis, à votre famille. Si vous êtes en situation de handicap ou à mobilité réduite, n’hésitez pas à demander à l’un de vos proches de venir vous rendre visite. Vous pourrez profiter d’une balade ensemble. Prenez soin de votre moral, il est précieux.

En résumé: Une bonne préparation en amont, vous permettra d’aborder l’hiver dans les meilleures conditions possibles. Boostez votre organisme, votre esprit et vivez sereinement cette période à tendance morose.

Nos professionnels de santé spécialisés vous accueillent en ligne pour vous accompagner dans votre quotidien.

HoliSanté

Besoin d'aide ?