Retour au blog

Réussir le passage de la vie active à la retraite

Mettez toutes les chances de votre côté en organisant avec HoliSanté votre transition actif-retraité.

Recevez nos derniers articles chez vous.

Réussir le passage de la vie active à la retraite

Les jeunes retraités d’aujourd’hui ont, pour la plupart, construit leur vie professionnelle dans le même secteur, et pour certains dans une seule entreprise. Réussir le passage de la vie active à la retraite est un challenge qu’il faut relever avec abnégation et sérénité. Même si cette étape est l’une des plus délicates dans la vie d’un homme ou d’une femme, il existe des moyens pour alléger cette transition et la rendre favorable à un avenir radieux.

La retraite | Un compte à rebours savamment orchestré

Connaissez-vous le blues du jeune retraité ? Il se manifeste généralement lors de la première année de la retraite et concerne de nombreuses personnes. Si cette étape de la vie est parfois traumatisante pour les jeunes retraités actuels, c’est avant tout parce qu’elle a sournoisement rythmé l’ensemble de leur parcours professionnel.

Quitter définitivement ce que l’on fait

Avant de s’éclipser, le futur retraité a tout planifié : son dossier pour pouvoir bénéficier de sa retraite est bouclé, il a pris soin de classer ses dossiers pour son successeur, et même préparé méticuleusement son pot de départ.

Lui qui en a vu d’autres faire un petit discours empreint d’émotion est aujourd’hui au centre de toutes les attentions. Et c’est la dernière fois que l’on va le considérer pour ce qu’il sait faire. Dorénavant, un autre prendra sa place et il va devoir se dévouer pour une autre cause.

Devenir enfin qui on est

En bouclant définitivement sa mallette, le jeune retraité est conscient que les promesses de ses collègues de partager un repas en semaine seront vite oubliées. Encore ému par les témoignages de sa hiérarchie et de ses collègues, il est partagé entre la peur de l’inconnu et la sensation de délivrance.

Il se rassure en se disant qu’il va être enfin devenir libre pour faire toutes ces choses qu’il remet à plus tard depuis des années. Sans horaires contraignant, la vie quotidienne sera une suite de douces expériences et de loisirs partagés.

Le syndrome du jeune retraité

La réalité est un peu plus douloureuse, car un grand nombre de retraités déchantent quelques semaines ou quelques mois après l’arrêt de leur profession. Chacun vit ce passage de façon singulière, mais pour tous, les habitudes volent en éclats et cette absence de repères transforme radicalement le quotidien.

C’est à ce moment-là que le jeune retraité va découvrir qu’il faut tout réinventer. Pour certains, cela s’avère passionnant, pour d’autres, c’est synonyme de difficultés et d’appréhension.

Ceux qui ont misé sur un projet trop ambitieux peuvent être confrontés à une dure réalité qui leur apprend, sans ménagement, que leur rêve ne pourra finalement pas aboutir.

L’arrêt d’une activité professionnelle apporte son lot de situations déstabilisantes à celui qui n’anticipe pas. Car c’est sans doute la meilleure chose à faire pour un passage réussi de la vie active à la retraite.

Anticiper sa retraite pour mieux régner sur sa propre existence

Les jeunes retraités les plus épanouis sont souvent ceux qui ont préparé leur reconversion en hommes et femmes émancipés. Car cette sensation de liberté doit obligatoirement s’accompagner de choses concrètes, sous peine de donner des doutes ou des angoisses.

Exprimer une peur et des craintes légitimes

La peur de vieillir est compréhensive, celle de passer ce cap est encore plus légitime. C’est pourquoi, il ne faut pas avoir honte de ses craintes et de ses appréhensions. En échangeant avec des collègues de travail, sa famille ou ses enfants, le futur retraité commence à formuler ce passage imminent.

Lorsque l’angoisse s’avère trop présente ou pesante, il ne faut pas hésiter à consulter un spécialiste pour se faire accompagner dans ce passage délicat de la vie.

Les psychologues sont habitués à aider les futurs retraités à mettre en place une organisation de manière à mieux vivre ce nouveau challenge. Grâce à une écoute attentive, des solutions sont proposées avec des conseils pour enclencher les bonnes prises de décisions pour avancer avec inventivité et optimisme.

Se lancer dans des activités variées

De nos jours, il existe une multitude d’activités en fonction des affinités physiques ou intellectuelles de chacun. On dit souvent aux enfants qu’ils doivent essayer avant de refuser, il en est de même pour les jeunes retraités. Certains ont une idée très précise de ce qu’ils ont envie de faire et ils vont rapidement trouver leur bonheur.

Pour les personnes qui ont réalisé toute leur vie professionnelle dans un même secteur, il sera peut-être plus difficile de s’ouvrir à de nouvelles pratiques de loisirs.

Globalement, on peut en distinguer 4 types :

Les activités sportives : la marche nordique et la nage sont excellentes, car elles font travailler l’endurance. Le yoga et la gym douce sont aussi conseillés pour un réveil du corps tout en douceur. Le jardinage est aussi une manière de s’entretenir en récoltant les fruits et légumes de son travail. ● Les activités culturelles et artistiques: en plus d’apporter du plaisir, elles permettent de faire travailler la mémoire ainsi que la précision et l’habilité. Elles sont aussi un moyen efficace de reprendre confiance en soi et d’oser faire des choses dont on ne se pensait pas capable. ● Le bénévolat: se sentir utile est pour certains jeunes retraités un véritable réconfort. C’est aussi un moyen facile de rencontrer d’autres personnes de son quartier provenant parfois d’autres horizons socio-professionnels. ● Les voyages: que ce soit en groupe, en famille ou en solo, les voyages pimentent la vie et apportent une réelle joie de vivre.

Ne pas sous-estimer le côté financier

Pour profiter pleinement de sa retraite, il vaut mieux être à l’aise financièrement. En effet, les frais en complémentaire santé ou en assurances peuvent s’avérer plus importants au fil des ans.

De plus, le fait d’avoir du temps libre est souvent synonyme de dépenses supplémentaires. Pour mieux se préparer, il existe des solutions à mettre en place avec son banquier et il est préférable de le faire quelques années avant la date réelle de sa cessation d’activité professionnelle.

En résumé : La retraite est une période de la vie riche en émotions et en découvertes à condition d’être préparée et inventée par chacun. Nos psychologues peuvent vous aider à dominer vos peurs et vos craintes, pour ouvrir cette nouvelle page avec curiosité et plaisir.

HoliSanté

x

Bonjour, je suis Sylvie, fondatrice d'HoliSanté

Pour vous aider à trouver le bon praticien, j'ai besoin d'en savoir un peu plus sur vous

Merci de répondre à ces quelques questions.