Retour au blog

Confinement et adolescents : une période difficile avec des enjeux importants

Le confinement des adolescents doit être pris au sérieux par les adultes, car il a des répercussions importantes sur leur santé mentale.

Recevez nos derniers articles chez vous.

Le confinement est une période difficile pour les adolescents qui sont en pleine construction et qui ont besoin de contacts physiques avec leurs pairs.

Voici les conseils d’HoliSanté pour mieux comprendre votre ado et l’aider à traverser cette épreuve au quotidien.

Confinement et adolescents | Une période difficile avec des enjeux importants

Les spécialistes n’ont pas assez de recul pour déceler les conséquences du confinement chez les adolescents. Pourtant, certains avancent déjà que dans le futur, nous parlerons d’une génération COVID, comme nous avons identifié une génération SIDA.

Alors, quelles sont les répercussions de cet isolement forcé et comment aider nos adolescents à mieux le supporter ? Voici quelques explications pour y voir plus clair et agir au quotidien afin de limiter les conséquences du confinement au sein de la famille.

Beaucoup d’inégalités selon les adolescents

L’adolescence est une période pendant laquelle les jeunes sortent du modèle parental. Ils ont d’ailleurs besoin de s’en libérer pour construire leur propre identité.

Si les effets du confinement des adolescents ne sont pas encore connus avec précision, il est évident que tous les jeunes ne le vivent de la même façon, notamment, en fonction du contexte familial.

Le jeune qui ne peut pas s’isoler ou qui ne bénéficie pas d’outils internet pour échanger sur les réseaux sociaux sera plus impacté que celui qui a sa propre chambre, dans laquelle il va se créer un univers protecteur et confidentiel.

Certains doivent aussi faire face à des conflits permanents entre des membres de leur famille, qui sont destructeurs et les freine dans leur construction de futur adulte équilibré.

Des comportements et des échanges exacerbés

Les spécialistes notent d’ores et déjà que les comportements des adolescents prennent des proportions plus importantes pendant une période de confinement.

Les enfants de nature hyper active par exemple, vont se retrouver en grande difficulté, car ils ne pourront pas faire de sport et dépenser leur surplus d’énergie.

De la même façon, dans les familles où les relations sont déjà tendues, elles risquent malheureusement de se dégrader à cause de la promiscuité.

Une attitude altruiste ou une injustice sociale ?

Globalement, les adolescents ont conscience qu’ils sont les principaux vecteurs de la maladie et qu’ils peuvent mettre leur entourage en danger. Cela ne les empêche pas de considérer qu’ils sont un peu les sacrifiés de la pandémie, car ils ont moins de risque d’être malades et ils sont pourtant sommés de s’enfermer.

Cette situation met les adolescents dans une position inconfortable, entre le désir de bien faire et un besoin profond d’avoir une vie sociale.

Un sentiment d’isolation extrêmement fort

En tant que parent, vous devez vous souvenir que l’adolescence est une période où les désirs demandent à être assouvis immédiatement. C’est pourquoi les adolescents ont du mal à reporter leurs projets à une date ultérieure, d’autant que les projections à moyen ou long terme restent incertaines.

L’adolescent vit dans le présent, alors que l’adulte a tendance à planifier, parfois longtemps à l’avance. En lui disant qu’il oubliera vite cet épisode lorsque tout ceci sera terminé, c’est un peu lui parler dans une langue qu’il ne comprend pas.

Et même s’il a conscience qu’il n’est pas le seul à être impacté par le confinement, chaque enfant a la sensation d’être celui qui la vit le plus mal.

À ce sentiment d’injustice, vient s’ajouter la tristesse et l’incompréhension d’être coupé de ses amis ou de son amoureux. Bien sûr, les ados communiquent via les réseaux sociaux, mais ils ont tellement besoin de contact qu’ils se sentent totalement abandonnés.

Heureusement, cette deuxième vague de confinement autorise la scolarisation, ce qui permet à certains de voir du monde, même si ce ne sont pas toujours les personnes essentielles à leurs yeux.

Le rôle central de l’adulte dans le confinement des adolescents

Pour aider un adolescent à supporter cette période inédite, les parents doivent constamment désamorcer les conflits pour éviter les épisodes de violences.

Même si les enfants peuvent avoir des réactions vives et inattendues, l’adulte reste celui qui donne l’exemple et doit prendre sur lui afin de limiter les disputes.

N’oubliez pas que chaque individu est autorisé à sortir pendre l’air pendant une heure chaque jour près de son domicile. Si votre adolescent refuse de sortir, confiez-lui la mission d’aller faire une course ou de promener le chien, ça l’aidera à gérer la nervosité et le stress dû au confinement.

Vous avez un rôle important à jouer en tant qu’adulte pour maintenir une ambiance viable au sein d’une fratrie et dans la famille en général. Souvenez-vous que derrière une attitude de jeune adulte, se cache un être en construction, qui doute et qui a besoin qu’on le guide, même si cela est fait de façon discrète.

Si vous sentez que vous allez être débordé par cette situation qui risque de durer, vous pouvez sans hésitation consulter un psychologue ou un spécialiste des pratiques alternatives comme la sophrologie.

Les soins énergétiques sont aussi de précieux alliés pour aider à gérer des conflits, un mal-être ou des troubles du sommeil.

En résumé : N’oubliez pas que le confinement est une épreuve douloureuse pour un adolescent en pleine fleur de l’âge. Essayez de rester à son écoute et offrez-lui de vrais moments de solitude dans son cocon.

Les spécialistes d’HoliSanté sont à votre écoute pour améliorer votre vie quotidienne dans ce moment difficile à traverser avec votre adolescent.

HoliSanté

Besoin d'aide ?