Retour au blog

Médecines alternatives et médecines holistiques : quésako ?

Découvrez les médecines alternatives et holistiques

Recevez nos derniers articles chez vous.

Tout savoir sur les médecines alternatives et les médeciens holistiques

Les médecines douces existent depuis la nuit des temps et leur succès n’est pas dû au hasard ! On le sait, les plantes servaient déjà de remèdes à nos ancêtres et ce sont les Romains qui ont commencé à populariser les cures thermales durant l’Antiquité.

L’acupuncture et le yoga font partie des médecines traditionnelles asiatiques. Quant à la sophrologie, elle est inspirée de la philosophie chinoise ancestrale qui lie intimement corps et conscience.

Quel regard doit-on porter sur ces médecines naturelles à notre époque ? Tour d’horizon des médecines alternatives et holistiques pour en savoir davantage !

Médecines douces : une appellation à définir

Les médecines alternatives (autrement appelées médecines douces, médecines parallèles, médecines naturelles, ou encore médecines holistiques) connaissent un vrai essor et sont de plus en plus plébiscitées !

Pourtant, difficile de s’y retrouver parmi toutes ces appellations : médecine complémentaire, médecine alternative, médecine naturelle, médecine holistique ou encore médecine traditionnelle.

Et si on clarifiait un peu les choses ?

Les médecines douces englobent toutes les approches thérapeutiques ne faisant pas partie de la médecine conventionnelle, autrement dit la médecine allopathique.

Contrairement à l’allopathie qui repose sur l’utilisation des produits pharmaceutiques, les médecines douces excluent le recours à ces produits et prônent l’utilisation de moyens naturels pour apporter une réponse aux problèmes de santé. Autrement dit, les médecines douces n’utilisent aucun composé chimique, d’où l’appellation de médecine naturelle ou traditionnelle.

Loin de vouloir se substituer à la médecine conventionnelle, ces médecines alternatives se définissent comme des approches complémentaires de la médecine allopathique.

Contrairement à la médecine conventionnelle qui ne traitent que les symptômes, les médecines holistiques misent ainsi sur une approche personnalisée pour soulager les individus en les aidant à retrouver un meilleur équilibre entre leur physique et leur mental.

Les médecines dites douces servent à prévenir les problèmes de santé, favorise un meilleur état de santé tant sur le plan physique que psychologique et soulagent certains maux causés par des maladies ou des traitements classiques.

C’est dans ce sens que l’on doit comprendre les expressions « médecines alternatives » et « médecines complémentaires ». Cette complémentarité est d’ailleurs évidente dans certains hôpitaux ou cabinets médicaux où des médecines naturelles comme l’acupuncture, la sophrologie ou l’hypnose médicale font leur entrée.

Les principales médecines alternatives:

La médecine alternative permet de réduire la consommation de médicaments, de diminuer les effets secondaires des traitements allopathiques et favorise l’autoguérison du corps.

Voici les médecines alternatives les plus courantes : ‍

L’aromathérapie : elle utilise les huiles essentielles dérivées de plantes médicinales pour soulager différents maux.

L’ostéopathie : cette approche se base sur des manipulations manuelles du système musculo-squelettique pour soulager certains troubles.

La chiropraxie : cette pratique manuelle a pour but d’accompagner les troubles musculo-squelettiques, locomoteurs et les céphalées.

Les principales médecines holistiques:

Là où la médecine conventionnelle considère uniquement la maladie qui affecte le patient, la médecine holistique choisit de s’intéresser à l’être dans sa globalité. Loin d’encourager une attitude passive, elle responsabilise l’individu face à ses maux, lui faisant prendre conscience que la maladie ne le touche pas sans raison.

Il s’agit de l’inciter à adopter une attitude dynamique, de l’inviter à participer activement à sa guérison.

Cela implique notamment des changements radicaux au quotidien dans sa manière de se comporter et de penser.

Parmi les médecines holistiques les plus courantes, on peut citer :

La naturopathie : elle vise à stimuler la santé de manière globale grâce à la nutrition, la phytothérapie et l’hygiène de vie.

La sophrologie : très efficace pour la gestion du stress et les troubles psychosomatiques, cette thérapie utilise des techniques de gestion de la pensée et de respiration pour favoriser un meilleur équilibre entre corps et esprit.

L’homéopathie : pratiquée un peu partout dans le monde, en homéopathie les maladies et les symptômes sont dus à un déséquilibre de l’organisme, et une tentative de celui-ci de retrouver l’équilibre initial. Elle vise donc à ré équilibrer l’organisme en profondeur.

Les thérapies dites énergétiques : elles utilisent l’énergie du corps pour soulager les maux ; c’est notamment le cas du Tai Chi Chuan, du QI Gong, de la réflexologie ou encore du massage ayurvédique.

La psychothérapie : cette science du psychisme aide à faire émerger les causes des troubles psychologiques et à surmonter ces derniers de façon durable.

L’hypnose : un ensemble de techniques permet d’accompagner les troubles psychologiques et psychosomatiques par le biais de l’état hypnotique.

Vous l’avez compris, toutes ces appellations (médecines alternatives, médecines parallèles, médecines holistiques, médecines naturelles, médecines douces) regroupent ce que l’on appelle la médecine non conventionnelle.

Ces médecines alternatives constituent un formidable complément à la médecine allopathique ! Loin d’être des concurrentes, ces deux types de médecines gagnent à être utilisées de concert pour favoriser un bien-être global.

En résumé :

Ce sont la complémentarité de ces médecines alternatives, avec différentes psychothérapies, qui font la force de votre centre Online, HoliSanté. Tous les praticiens et thérapeutes de la plateforme HoliSanté sont formés, diplômés et proposent un accompagnement enligne sérieux et de grande qualité.

HoliSanté

Besoin d'aide ?